Serie-Stranger-Things

Quelles sont les références de Stranger Things aux années 80 ?

On ne présente plus la série Stranger Things, qui est la série du moment à ne pas rater, surtout pour les nostalgiques des années 80. Une série qu’on adore et qu’on vous conseille fortement soit dit en passant 😀.

Mais avez-vous remarqué toutes les anecdotes et références aux 80’s qui y sont dissimulées ? Certaines sont plus subtiles que d’autres, alors on a essayé de toutes les relever.

Voici la liste des références faites à la POP Culture des années 80 mais aussi aux années 70 et 90 dans Stranger Things :

Les Enfants du Paradis (1946) – Marcel Carné :

Robin mentionne le film, lorsqu’elle demande à être embauchée à la boutique de location de VHS.

La Dame de Shanghai (1947) – Orson Welles :

L’une des références qui fait exception quand à la période. La scène où Hopper se bat avec Grigori dans le galerie des glaces, est une référence directe au film de 1947.

La Forteresse cachée (1958) – Akira Kurosawa :

Robin mentionne le film, lorsqu’elle demande à être embauchée à la boutique de location de VHS.

La Garçonnière (1960) – Billy Wilder :

Robin mentionne le film, lorsqu’elle demande à être embauchée à la boutique de location de VHS.

L’Exorciste (1973) – William Friedkin :

On retrouve la scène où Will est allongé sur un lit avec des capteurs sur la tête, qui n’est pas sans rappeler une scène similaire dans le film l’Exorciste. On y voit ensuite, en gros plan, l’électro-encéphalogramme, la scène du thermomètre, le scientifique dans le couloir avec la famille de l’enfant, suivi des convulsions de ce dernier, d’une réunion avec la mère, de l’injection d’un calmant et de la scène finale où le monstre est expulsé du corps de son hôte.

Les Dents de la mer (1975) – Steven Spielberg :

La référence au film Les Dents de la mer est faite au moment où Jim attend Joyce au restaurant. Il sort la réplique de Martin Brody “Je peux faire ce que je veux, je suis le chef de la police“, et quitte le restaurant avec une bouteille à la main.

Par ailleurs, l’uniforme et le véhicule de Jim Hopper sont identiques à ceux de Martin Brody dans les Dents de la Mer. De plus, la première victime de Vecna se nomme Chrissy, tout comme la première victime du requin.

L’affiche du film Jaws est également visible dans la chambre de Will Byers.

Carrie (1976) – Stephen King :

Tout comme dans Carrie, Stranger Things présente une jeune-fille avec des pouvoirs télékinésiques, qui est manipulée par une personne. Dans le film Carrie, c’est la mère de la jeune-femme qui détient les pouvoirs, alors que dans la série, c’est le scientifique nommé “papa”. Il y a également une scène où on voit le bras de Onze sortir de nul part, tout comme dans le film de 1976. Onze est également persécutée dans la dernière école où elle se trouve, tout comme la jeune Carrie. La scène où Onze reçoit un milkshake au chocolat sur sa robe, n’est pas sans rappeler une scène du film Carrie.

Star Wars – Un nouvel espoir (1977) – George Lucas :

On voit une maquette du Faucon Millénium chez Mike. Onze, tente d’ailleurs de le faire voler. Dustin possède par ailleurs, une collection de figurines de l’univers Star Wars. On retrouve également les mêmes plans de bataille dans les deux oeuvres : d’un côté, les rebelles aux prises avec l’armée de Dark Vador, et de l’autre les membres de la sécurité du complexe où se trouve NINA avec l’arrivée du Lieutenant Colonel Sullivan.

Rencontres du troisième type (1977) – Steven Spielberg :

La scène où Will ouvre une porte ouvrant sur le Monde à l’Envers est clairement une référence au film de Spielberg, où on voit un enfant ouvrir une porte dans laquelle on aperçoit des flammes, ou encore celles où on aperçoit l’ombre de créatures se dessiner à travers les orages. De plus, les tenues des scientifiques et les scènes ou on les aperçoit sont assez similaires à celles du film. On retrouve également des gros plans sur les dessins des “visions” des deux enfants faites au fusain, mais également des individus marchant de nuit dans une forêt. Le passage du singe à cymbales qui s’anime comme par magie est également présent dans le film et la série.

Halloween (1978) – John Carpenter :

Eddie porte le masque de Michael Myers pour passer inaperçu, lorsqu’il est pourchassé par la police de la ville et souhaite voler un camping-car. Le même masque que portait Max à Halloween (c’est d’ailleurs elle qui prête son masque à Eddie). Lorsque Max se trouve dans l’espace mental de Vecna on aperçoit une pierre tombale où il est indiqué Myers, en référence à la pierre tombale de Judith Myers.

American College (1978) – John Landis :

Steve mentionne le film, lorsqu’il demande à être embauché à la boutique de location de VHS.

Alien, le huitième passager (1979) – Ridley Scott :

On retrouve la scène où l’un des protagoniste découvre de la mue sur le sol, une autre où une personne s’approche d’une partie de la créature, mais également la scène où l’un des personnage utilise un lance-flamme pour se débarrasser de ses ennemis, ou la scène ou l’on aperçoit des individus vêtus de tenues dans un couloir étroit. On retrouve également une scène où Hopper découvre une forme de vie venue d’ailleurs.

La référence l’a plus marquante au film Alien, est l’image de Will qui est prisonnier des racines dans le Monde à l’Envers. Il est maintenu en vie uniquement par le biais d’un parasite lui couvrant la bouche, tout comme le font les parasites dans le film de Ridley Scott.

Le liquide que tente de boire Erica, et qui se répand sur le sol, n’est pas sans rappeler le sang des Aliens : vert et acide.
On ne peut pas non plus nier, une certaine ressemblance entre l’Alien et le Démogorgon.

On retrouve également la réplique “Stay Frostly” dans le film et dans la série, ainsi que la réplique “Hicks, couvrez le haut”.

Lorsque Hooper, Joyce et Murray tombe sur le laboratoire au Kamchatka, on y retrouve les mêmes plans que dans Alien, lorsque Ripley découvre les créatures dans des bocaux de formol.

À noter également, que l’acteur Paul Reiser, qui interprète Sam Owens dans Stranger Things, joue également dans Alien.

L’Invasion des profanateurs de sépultures (1978) – Philip Kaufman :

Les passages où Billy se dédouble pour se parler à lui-même sont une référence directe au film de Kaufman.

Shining (1980) – Stanley Kubrick :

Dans la première saison, on voit Joyce utiliser une hache pour se protéger du Démogorgon, mais également, pour détruire le mur de sa maison. La scène où on la voit assise sur le canapé de son salon, avec le regard froid, rappelle clairement le film Shining où on y voit le père de famille armé d’un hache avec un regard de fou.

Star Wars – L’Empire contre-attaque (1980) – Irvin Kershner :

Lorsque Onze tente de déplacer un train par la pensée, poussée par les conseils de son mentor et sœur, cela n’est pas sans rappeler la scène où Yoda tente d’aider son apprenti Luke à développer ses pouvoirs. La scène où Onze tente d’étrangler par la pensée, l’un des scientifiques qui a fait du mal à sa mère, fait écho à la scène où Dark Vador utilise ses pouvoirs pour étouffer l’un des conseillers. D’ailleurs, à ce moment de la série, Onze est habillée et maquillée en noire, ce qui n’est pas sans rappeler le look de Vador.

On retrouve la punch line “Ne me parle jamais de probabilité” dans la série. Il s’agit de la même phrase dite par Han Solo.

Magnum (1980) – Glen A. Larson et Donald P. Bellisario :

Le look de Jim n’est pas sans rappeler celui de Magnum (moustache et chemise). Série qu’il regarde à la télévision. Il a également le goût des belles voitures.

Vendredi 13 (1980) – Seran S. Cunningham :

On aperçoit un enfant déguisé en Jason Voorhees, le méchant du film.

Evil Dead (1981) – Sam Raimi :

On aperçoit une affiche du film Evil Dead dans la chambre de Jonathan. L’image des racines qui tentent d’attraper tout individu passant à proximité, est également présente dans la série et le film. On retrouve également quelques scènes similaires à celle du film de Raimi, quand Onze découvre une trappe dans le plancher de la cabane de Hopper.

Le Loup Garou de Londres (1981) – John Landis :

On retrouve des images du film Le Loup Garou de Londres, lorsqu’on regarde les scènes où Billy devient de plus en plus animal. Il ressemble traits pour traits au personnage de 1981, et ses hurlements, ses contorsions corporelles pour lutter contre la douleur et sa pilosité rappellent grandement certains passages du film.

E.T. l’extra-terrestre (1982) – Steven Spielberg :

La découverte de Onze dans la forêt s’effectue de la même façon que celle de l’extra-terrestre. Les deux individus découvrent les mêmes choses, comme la TV par exemple. Dans la série, on voit des enfants faire du BMX à plusieurs reprises, tout comme dans le film de 1982. Par ailleurs, lorsque Elf se déguise elle met une petite robe et une perruque blonde similaires à celle de E.T. dans le film. Tout deux sont pourchassés, et utilisent leurs pouvoirs alors qu’ils sont en train de fuir leurs ennemis à vélo. Onze se confectionne également un costume pour Halloween avec un drap, tout comme celui de E.T. pour la même occasion.
Lorsque Will disparait, il se trouve dans une cabane au fond du jardin, assez similaire à celle que l’on peut trouver dans le film E.T.. Une scène où le héros fait semblant d’être malade pour ne pas aller à l’école a également un air de déjà vu. De plus, lorsqu’il est à l’hôpital, Will parle des bonbons Reese’ss Pieces qui sont les mêmes que dans le film de Spielberg.
Dans E.T., Eliott possède un chien du nom de Harvey, ressemblant de près à Chester, le chien des Byers (qui soit dit en passant, ressemble également à Einstein dans Retour Vers le Futur).
On retrouve également l’ambiance tendue des repas de familles chez les Wheeler, qui fait écho à celles que l’on trouve dans la famille du petit Eliott.

Lors de l’ouverture de la saison 2, l’image d’ouverture est proche de celle de E.T., avec le ciel étoilé.

Holly Wheeler porte les mêmes vêtements que la sœur du petit Eliott dans E.T.

La phrase E.T. téléphone maison est inscrite dans la cabine téléphonique que Dustin utilise.

Poltergeist (1982) – Tobe Hooper :

Dans le film de 1982, on aperçoit une fillette de dos en train de fixer une TV sans images, tout comme Onze dans la série. Les deux jeunes-filles communiquent via la télévision. Joyce propose à Will d’aller au cinéma voir le film.

The Things (1982) – John Carpenter :

La créature formée par les êtres vivants, qui attaque Jonathan et Nancy à l’hôpital n’est pas sans rappeler le monstre de The Thing. On retrouve également l’affiche du film dans la chambre de Max et le sous-sol de chez Will, et le test du sauna subi par Billy. Lucas fait aussi référence au remake du film. La scène où Murray brûle les monstres au lance-flamme est également un clin d’œil au film.

Ça chauffe au lycée Ridgemont (1982) – Amy Heckerling :

Plusieurs références à ce film sont faites. On y retrouve le fait que Dustin compare sa petite amie à Phoebe Cates, qui joue dans le film, le fait que Steve parle de ce film, et qu’un panneau publicitaire du film soit disposé dans la boutique de location de VHS.

Par ailleurs, le mari de Phoebe Cates s’appelle Kevin Kline, qui est également le nom du maire de la ville.

Sacrée Famille (1982) – Gary David Goldberg :

Lorsque Steve et Robin se retrouvent à la projection de Retour Vers le Futur, Steve fait mention de Alex Keaton en parlant de l’acteur du film. Encore sous l’emprise du sérum de vérité, il n’a plus toute sa tête et confond donc les deux rôles de l’acteur Michael J. Fox.

Cheers (1982) – Les Charles, Glen Charles et James Burrows :

On voit Joyce et Bob regarder la série Cheers dans un flashback.

Conan le Barbare (1982) – John Milius :

L’épée que brandit Hopper au Kamchatka, face au Démogorgon, est en fait la réplique exacte de l’épée de Conan.

WarGames (1983) – John Badham :

Tout comme David Lightman, Suzie est un véritable petit génie de l’informatique, et hacke le système de l’école. Par ailleurs, tout comme dans Stranger Things, les relations tendues entre la Russie et les États-Unis sont très mises en avant.

Christine (1983) – John Carpenter :

La scène où on voit la voiture de Billy tous phares allumés, fait clairement un clin d’œil au film de 1983, Christine.

Star Wars – Le Retour du Jedi (1983) – Richard Marquand :

Lorsque Dustin rentre de son camp d’été, il se fait appeler “Gold Leader”, qui est le poste tenu par Lando Calrissian dans le Retour du Jedi.

L’Aube Rouge (1983) – John Milius :

Dustin fait clairement référence au film L’Aube Rouge dans le centre commercial Startcourt. Alors que Robin, Erica, Steve et Dustin découvrent la présence des russes, ce dernier fait référence à “Red Dawn”. Le film met en avant un groupe d’adolescents luttant contre l’envahisseur soviétique.

En plein cauchemar (1983) – Joseph Sargent :

L’attitude de Will et son obsession du jeu, n’est pas sans rappeler le film d’horreur de 1983, En plein cauchemar.

Les Griffes de la Nuit (1984) – Wes Craven :

Stranger Things fait plusieurs clins d’œil au films Les Griffes de la Nuit. Tout d’abord, la plus évidente, le moment où Dustin Henderson parle à Holly de Freddy Krueger. Ensuite, l’acteur principal du film, Robert Englund, fait une apparition grâce au personnage de Victor Creel. Pour finir, la scène où Chrissy meurt au plafond du mobil-home d’Eddie, n’est pas sans rappeler une scène du film.

On aperçoit un panneau de Freddy dans le video club.

Par ailleurs, on notera que Vecna attaque ses victimes dans leur esprit, tout comme Freddy. On y retrouve également les murs qui se déforment, laissant deviner la présence du monstre. Une autre référence s’est glissée au travers de la fusée (jeu pour enfant) qu’Erica escalade, et qui est une réplique parfaite de celle que l’on retrouve dans le film.

Freddy, tout comme Vecna sont vaincus grâce au feu.

Indiana Jones et le Temple Maudit (1984) – Steven Spielberg :

Lorsque l’on aperçoit Jim récupérer son chapeau, et l’épousseter, cela est une référence à Indiana Jones et son lien très fort avec son propre chapeau.

Bien qu’on aurait pu s’attendre à un clin d’œil plus poussé concernant Indiana Jones, le crash d’avion de Joyce et Murray dans les montagnes enneigées, n’est pas sans rappeler celui d’Indiana Jones dans l’Himalaya.

Gremlins (1984) – Joe Dante :

L’attitude de Dustin envers D’Art est similaire à celle de Billy avec Gizmo.

L’Histoire sans fin (1984) – Wolfgang Petersen :

Dustin chante la chanson Never Ending Story, du film du même nom, sur la demande de Suzie. Par la suite, ses amis se moqueront de lui, en ressortant la chanson à plusieurs reprises.

Firestarter (1984) – Mark L. Lester :

Tout comme la jeune Charlie, Onze est utilisée dans des expériences visant à utiliser ses pouvoirs psychiques. Une scène dans le laboratoire où les fillettes ont une dispositif médical sur la tête et où elles doivent utiliser leurs pouvoirs sont également très proches. On aperçoit une affiche du film sur la devanture de la boutique du vidéoclub.

Karaté Kid (1984) – John G. Avildsen :

Onze découvre le portrait de Ralph Macchio, l’acteur de karaté Kid, dans un magazine de Max.

S.O.S. Fantômes (1984) – Ivan Reitman :

Le clin d’œil est très reconnaissable, puisque le groupe d’amis se déguise en chasseurs de fantômes pour Halloween. Par ailleurs, ils mentionnent la chanson du générique. Des paquets de céréales et des figurines présentes chez les enfants sont également visibles à plusieurs moments dans la série.

On retrouve un badge Ghostbuster sur le sac de Dustin.

À noter également, que l’acteur Finn Wolfhard, qui interprète Mike Wheeler dans Stranger Things, est à l’affiche du dernier Ghostbusters l’Héritage sorti en 2021.

Les Goonies (1985) – Richard Donner :

Le look de Barbara est similaire à celui de Stéphanie dans les Goonies avec ses cheveux courts/bouclés, et ses grandes lunettes. Dustin nous fait également penser à un certain personnage du film 🙂
Par ailleurs, l’histoire d’enfants courageux qui partent à l’aventure est également dans le thème, bien que les péripéties soient différentes. On aperçoit également les enfants faire du vélo à proximité d’une forêt dans la série et dans le film.

De plus, il y a une scène qui fait clairement référence au film des Goonies, celle où l’on voit Bob (Sean Astin) avec une carte, en train d’établir un plan, tout comme le personnage de Mikey dans les Goonies, également interprété par Sean Astin. Dans Stranger Things Sean Astin sort la réplique “Qu’y-a-il sous le X ? Un trésor de pirate ?”, qui est une référence directe aux Goonies.
On retrouve également une scène similaire où Dustin trouve la cachète de puddings au chocolat, tout comme son homologue dans les goonies.

Terminator (1985) – James Cameron :

La série fait clairement référence au film culte Terminator. Tout d’abord, par la présence du russe Grigori qui possède les mêmes caractéristiques physiques, ainsi que la même façon de parler que le robot. Par ailleurs, le maire Larry Kline, fait référence à Terminator en donnant le nom d’Arnold Schwarzenegger lorsqu’il parle du mercenaire russe à Hopper.

Retour Vers le Futur (1985) – Robert Zemeckis :

La scène où Bob montre le fonctionnement de la caméra, n’est pas sans rappeler celui où Doc fait de même avec Marty. Par ailleurs, on aperçoit l’affiche du film dans le cinéma de Hawkins, et certains des personnages y font référence. On voit également Steve, Erica et Robin dans une salle de cinéma qui projette le film. On retrouve la pendule chat de chez Doc.

Brazil (1985) – Terry Gilliam :

Le masque de bébé porté par Onze, lorsqu’elle est avec le groupe de jeunes menées par Kali, est identique à celui du film de Gilliam.

Explorers (1985) – Joe Dante :

Une référence discrète, avec la scène du talkie-walkie au réveil.

Commando (1985) – Mark L. Lester:

D’un côté on voit Schwarzenegger se préparer à la guerre, et de l’autre Lucas. Les plans sont identiques dans les deux œuvres cinématographiques.

Breakfast Club (1985) – John Hughes :

Le Hellfire Club s’inspire directement du Breakfast Club.

Le Jour des morts-vivants (1985) – George A. Romero :

Les héros se rendent à la projection du film de 1985, et on y aperçoit l’affiche

Pee-Wee Big Adventure (1985) – Tim Burton :

L’affiche du film est visible dans le cinéma du centre commercial, lorsque Steve, Robin et Erica tentent de fuir les russes.

Coccoon (1985) – Ron Howard :

Le film est à l’affiche dans le cinéma d’Hawkins.

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

MIKE

POP Stranger Things

DUSTIN

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

WILL

POP Stranger Things

LUKAS

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

NANCY

POP Stranger Things

JONATHAN

POP Stranger Things

VECNA

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

DEMOGORGON

POP Stranger Things

LUCAS

POP Stranger Things

MAXINE

POP Stranger Things

STEVE

POP Stranger Things

BILLY

POP Stranger Things

ERICA

POP Stranger Things

ALEXEI

POP Stranger Things

SUZIE

POP Stranger Things

STEVE

POP Stranger Things

ROBIN

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

ROBIN

POP Stranger Things

EDDIE

POP Stranger Things

MIKE

POP Stranger Things

ARGYLE

POP Stranger Things

DUSTIN

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

WILL

POP Stranger Things

MIKE

POP Stranger Things

BARBARA

POP Stranger Things

BILLY

POP Stranger Things

M. CLARKE

POP Stranger Things

BOB

POP Stranger Things

BOB

POP Stranger Things

JOYCE

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

HOPPER

POP Stranger Things

MIKE

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

DUSTIN

POP Stranger Things

WILL

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

STEVE

POP Stranger Things

ROBIN

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

HOPPER

POP Stranger Things

JOYCE

POP Stranger Things

LUCAS

POP Stranger Things

DEMON

POP Stranger Things

LUCAS

POP Stranger Things

ERICA

POP Stranger Things

DUSTIN

POP Stranger Things

JOYCE

POP Stranger Things

HOPPER

POP Stranger Things

DEMON

POP Stranger Things

WILL

Fletch (1985) – Michael Ritchie :

Le film est à l’affiche dans le cinéma d’Hawkins.

Oz, un monde extraordinaire (1985) – Walter Murch :

Le film est à l’affiche dans le cinéma d’Hawkins.

D.A.R.Y.L. (1985) – Simon Wincer :

Le film est à l’affiche dans le cinéma d’Hawkins. Ce film raconte l’histoire d’un enfant adopté, aux pouvoirs extraordinaire. Une référence à Onze ?

Stand by me (1986) – Rob Reiner :

La référence commune se trouve au moment où des adolescents se trouvent en train de marcher sur un chemin de fer en forêt.

Par ailleurs, le titre de l’épisode où on aperçoit cette scène s’appelle The Body, tout comme la nouvelle de Stephen King, qui a inspiré le film Stand by me.

Rose bonbon (1986) – Howard Deutch :

Le look de Vickie est clairement inspiré de celui du personnage de Andy Walsh.

Transformers (1986) – Joe Bacal et Tom Griffin :

Dustin possède une figurine Ultra Magnus, un personnage du film d’animation Transformers.

Mon Petit Poney (1986) – Hasbro :

Erica et Dustin ont un échange plus que sérieux sur le dessin-animé “Mon Petit Poney”.

Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin (1986) – John Carpenter :

Le look de Billy Hargrove est clairement inspiré de celui de Jack Burton (coupe de cheveux, vêtement, …).

Predator 1 (1987) – John McTiernan :

Le sheriff de la ville s’appelle Jim Hopper, tout comme le militaire retrouvé mort dans la jungle par le commando d’élite, du film de 1987. D’ailleurs, il (Hopper dans Stranger Things) fait référence à son passé, et aux missions difficiles auxquelles il a participé dans la jungle, et comment il a échappé à la mort.

Autre référence, tout aussi subtile, l’un des mercenaires du groupe s’appelle Hawkins.

L’Amour ne s’achète pas (1987) – Steve Rash :

La scène où Nancy fait tomber de l’alcool sur son chemisier et passe la soirée à essayer de se nettoyer, est clairement un clin d’œil au film de Steve Rash.

La Folle Journée de Ferris Bueller (1986) – John Hughes :

L’image de la course de Nancy n’est pas sans rappeler celle de Ferris Bueller qui doit rentrer chez avant que sa mère ne s’aperçoive de son absence.

Hellraiser (1987) – Clive Barker :

Vecna et Pinhead ont une histoire similaire. Ils étaient autrefois des humains, et ont été mutilés, pour finalement devenir des monstres physiquement et mentalement. Leur voix est également assez similaire.

Les Maîtres de l’Univers (1983) – Lou Scheimer :

On aperçoit Musclor, le héros de l’anime “Les Maîtres de l’Univers” sur la télévision des héros de Stranger Things.

Le Blob (1988) – Chuck Russell :

Le monstre informe et visqueux qui attaque Jonathan et Nancy à l’hôpital n’est pas sans rappeler le monstre de The Blob.

Die Hard Piège de Cristal (1988) – John McTirernan :

Une scène et des plans similaires opposants le policier à son ennemi sont présentes dans la série en rappel au film :
“Méchant : Tu ne me feras rien.
McClane/Hopper : Pourquoi ça ?
Méchant : Tu es flic. Il y a des règles dans la police.”

Ça il est revenu (1990) – Tommy Lee Wallace (ou dans le roman de Stephen King de 1986):

On retrouve les ballons plein de sanq qui explosent, lorsque Max tente d’échapper à Vecna.

Terminator 2 – Le jugement dernier (1991) – James Cameron :

Référence discrète du rat chez Doris Driscoll qui traverse les barreaux de la cage, tout comme le T-1000, joué par Robert Patrick, dans le second volet Terminator. On y retrouve également l’image du russe s’enfuyant à moto, et le “Hasta la vista !” de Hopper.

Dracula (1992) – Francis Ford Coppola :

Bob danse avec Joyce au moment d’Halloween, déguisé en Dracula, tout comme Winona Ryder dans le film Dracula de 1992.

Jurassic Park (1993) – Steven Spielberg :

La scène où Holly et ses parents sont dans la grande roue, et où la petite fille aperçoit les arbres de la forêt bouger au rythme des mouvements du Flagelleur Mental n’est pas sans rappeler celle du T-Rex dans Jurassic Park.

Pulp Fiction (1994) – Quentin Tarantino :

On retrouve la phrase de Marcelus Wallas “Pretty god damn far from OK” mais dite par Eddy dans Stanger Things. Et pour celles et ceux qui n’auraient pas fait le rapprochement, Robin (Maya Thurman-Hawke de son vrai nom), et en fait la fille de Uma Thurman l’actrice principale du film Pulp Fiction.

Léon (1994) – Luc Besson :

Intentionnel ou pas, la scène où Hopper tente de discuter avec Onze, qui est en pleure, nous rappelle celle où Léon fait de même avec la jeune Mathilda Lando alors qu’ils sont en train de manger.

The Ring (1998) – Hideo Nakata :

Bien que plus récent, The Ring fait partie des films d’horreurs de référence. C’est donc tout naturellement que les frères Duffer s’en sont inspiré pour la Malédiction de Vecna. Tout comme dans le film, une fois que les victimes ont été choisies, il ne leur reste que 7 jours avant de mourir (par la peur). Par ailleurs, dans la série on aperçoit Onze regarder fixement une télévision avec de la neige, ce qui rappelle la scène de The Ring.

Matrix (1999) – Lana Wachowski et Lilly Wachowski :

La scène de la naissance des humains dans Matrix a clairement inspiré la scène où Onze traverse l’un des portails entre les deux mondes. On y retrouve jusqu’à la même teinte orangée, et les mêmes textures.

Le Seigneur des Anneaux (2001) – Peter Jackson (on peut aussi se baser sur le livre de Tolkien de 1954) :

Eddie mentionne le Mordor, lorsque Dustin lui parle d’aller dans le Monde à l’Envers.

Under the Skin (2013) – Jonathan Glazer :

La scène où l’on voit Onze marcher dans le noir, sur une légère couche d’eau, dans l’esprit de sa mère rappelle l’une des scène du film de Glazer.

L’univers John Carpenter :

La série Stranger Things fait plusieurs référence à l’univers du réalisateur, scénariste, producteur et compositeur américain John Carpenter. Le film The Things (1982) est présent dans la série, à la fois par le poster accroché dans la maison de Mike, mais également par le film que son en train de regarder les personnages, et la référence à l’équipe technique qui y est faite.
Par ailleurs, un des policiers se nomme O’Bannon dans la série, faisant référence à Dan O’Bannon qui a travaillé sur Alien et Dark Star (autres œuvres de Carpenter).
Les musiques présentes tout au long de la série, ne sont pas sans rappeler les sonorités des films de Carpenter.

L’univers des comics :

Max propose à Onze de lui faire découvrir une bande dessinée, elle lui offre le choix entre Wonder Woman et Green Lantern. Onze choisit naturellement Wonder Woman, à laquelle elle peut s’identifier.

Dans l’un des comics, on aperçoit Phoenix se débarrasser de l’un de ses ennemis en le projetant contre un mur, et en le brûlant. C’est ce que fait Onze à plusieurs reprises, notamment avec le Démogorgon dans la saison 1 et avec Numéro 1 dans la saison 4.

L’univers Terremer :

Lorsqu’on voit Suzie pour la première fois, elle lit un livre intitulé Sorcier de Terremer. Cette saga créée entre 1964 et 2001 a connu plusieurs adaptations à la télévision.

Clin d’œil à Nancy Drew :

Dans la série, Nancy est moquée par ses collègues du journal, qui la surnomme Nancy Drew, en référence à l’enquêtrice des romans policiers Alice Roy.

Clin d’œil à Metallica :

Si vous avez regardé la série, vous n’êtes surement pas passé à côté de cette scène géniale où on voit Eddie jouer le morceau Master of Puppets de Metallica dans le Monde à l’Envers. Cette scène est tellement magnifique, qu’il aurait été dommage de ne pas la mentionner.

D’autres clins d’œil sont présents tout au long de la série, on note par exemple : Woody Woodpecker, Bonjour les vacances, l’humoriste Smirnoff, Farrah Fawcett (Drôles de Dames), X-Men (l’amplificateur radio de Dustin s’appelle le Cerebro), Mon Petit Poney (oui, on sait, c’est bizarre, mais c’est une référence quand même), les Ewoks, Magicien d’Oz, R.E.M., Hulk Hogan, Akira, …

> La petite analyse de l’équipe :

Dans l’équipe on émet certaines hypothèses, alors on vous les partage.
Nous pensons que Onze a pu être basée sur le modèle de Elizabeth Maxwell dans la série V, de 1983.
On trouve aussi que l’univers de la série et certaines scènes ressemblent fortement au clip musical Thriller de Michael Jackson.
Nous nous posons également la question pour le prénom Argyle : est-ce bien une référence à Die Hard 1 Piège de Cristal ? En effet, le chauffeur qui aide le héros dans Die Hard s’appelle Argyle, tout comme notre livreur de pizza dans la série. Comme ce n’est pas un nom très courant, et que les frères Duffer ne sont pas du genre à laisser les choses au hasard… on pense très fortement que cela n’est pas une coïncidence, mais un clin d’œil.

Lorsqu’on voit les références aux grands réalisateurs, et aux chefs-d’œuvre du cinéma qui sont faites dans la série, on comprend mieux le succès remporté par Stranger Things. Je pense qu’on peut dire sans hésitation que les frères Duffer sont de grands fans de Carpenter et ses œuvres, mais également de films d’horreur de façon générale.

N’hésitez pas à nous dire si vous avez découvert d’autres références que nous n’aurions pas vu.


Retrouvez notre page spéciale Stranger Things.

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

MIKE

POP Stranger Things

DUSTIN

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

WILL

POP Stranger Things

LUKAS

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

NANCY

POP Stranger Things

JONATHAN

POP Stranger Things

VECNA

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

DEMOGORGON

POP Stranger Things

LUCAS

POP Stranger Things

MAXINE

POP Stranger Things

STEVE

POP Stranger Things

BILLY

POP Stranger Things

ERICA

POP Stranger Things

ALEXEI

POP Stranger Things

SUZIE

POP Stranger Things

STEVE

POP Stranger Things

ROBIN

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

ROBIN

POP Stranger Things

EDDIE

POP Stranger Things

MIKE

POP Stranger Things

ARGYLE

POP Stranger Things

DUSTIN

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

WILL

POP Stranger Things

MIKE

POP Stranger Things

BARBARA

POP Stranger Things

BILLY

POP Stranger Things

M. CLARKE

POP Stranger Things

BOB

POP Stranger Things

BOB

POP Stranger Things

JOYCE

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

HOPPER

POP Stranger Things

MIKE

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

DUSTIN

POP Stranger Things

WILL

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

STEVE

POP Stranger Things

ROBIN

POP Stranger Things

ONZE / ELFE

POP Stranger Things

HOPPER

POP Stranger Things

JOYCE

POP Stranger Things

LUCAS

POP Stranger Things

DEMON

POP Stranger Things

LUCAS

POP Stranger Things

ERICA

POP Stranger Things

DUSTIN

POP Stranger Things

JOYCE

POP Stranger Things

HOPPER

POP Stranger Things

DEMON

POP Stranger Things

WILL

En partenariat avec SEA-WEB : dépannage PC et création de sites web